Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pourquoi cette dualité illusoire ?

Publié le par Fabcee

Loin des chemins de l'amour, nos âmes parcourent les chemins dits de dualité, chemins existant sur divers plans de la création dont cette terre, encore à cet instant.
J’avais déjà expliqué que nos âmes doivent acquérir lors de leurs expérimentations les 12 consciences de la création, pour leurs permettrent d'accéder aux autres consciences divines.
 Sur ce plan de dualité terrestre, nous avons  quatre consciences de base à comprendre et  intégrer, pour appréhender toute l’individualité de notre propre lumière dans l'unité.
- celle de la matière: de la terre, de la lumière noire, de notre corps, et leurs fonctionnements internes et externes en  reliance avec le tout
-celle des émotions: tous nous personnages intérieurs, nos propres démons, nos sentiments en conflits avec la lumière divine, leur loi de causalité.
-celle du mental: l'harmonie de nos pensées, de notre expression, l'unité entre nos deux cerveaux entre la créativité, l'imagination, l'irréel et leurs mise en action (yin/yang) dans la densité, en arrivant à driver ce cheval fougueux pour l'amener à la conscience de notre lumière, de notre âme, de la conscience divine.
-celle de la conscience collective, de nos ancêtres, de notre pays, du monde et de l'ensemble de la terre.
conscience que nous portons tous depuis la création de ce plan, l'akhashique collectif

Ainsi nos âmes vont se servir du véhicule terrestre afin de leur permettrent d'apprendre ces bases au sein d'un corps dense, individuel, limité, dans l'illusion d'être coupé du tout, pour  leurs donner la possibilité grâce à l'expérimentation d'arriver, vies après vies,à trouver d'abord l'unité de ce corps,avec notre mental, nos émotions, nos données collectives, et par cette unité d'elle même,de leur propre lumière,reprendre leur propre pouvoir dans la reliance avec le tout.
Expérimentation de la vie, de la magnificence de la création de cet amour sans fin, cette petite flamme éternelle que nous portons tous.


Pour avancer vers cet amour infini de nous même et du tout, certaines clés de compréhension sont nécessaire:

Je dirais que l'expérience de la vie et de la dualité, invite chacun à s'engendrer soi même, en incarnant ses trésors de ressources, de dons et de valeurs à l'équilibre.
 Arriver à la maîtrise des énergies divines en nous et à l'extérieur de nous, va nous amener à expérimenter leurs propres dualité:
.Le manque d'amour de soi nous fait découvrir la capacité d'aimer, le don de soi, la sympathie.
.La culpabilité nous ouvre à la responsabilité et l'humilité.
.La peur révèle le courage, la force.
.L'injustice, la justice équitable.
.Le sauveteur prépare à l'altruisme, la bonté, la générosité.
.La victime grandit en compréhension de la souffrance des autres, avec empathie et non violence, afin d'amener en nous la compassion et la sagesse.
.Le  bourreau nous permet d'acquérir la maîtrise de nous même, de nos actes, de notre expression, de notre énergie, en confrontation avec ceux des autres, au courage et à la sagesse.
 .Croire devoir se débrouiller seul initie à l'autonomie et la responsabilité de ses actes.
.L'impuissance, la peur de sa puissance, préparent à révéler celle du coeur.
.L'expérimentation de la colère, va nous permettre d'acquérir la sérénité, le contrôle de soi même, de son propre pouvoir, l'équilibre entre le mental et le moral, et nous amener dans la compréhension du pardon de nous même et des autres.
.L'intolérance, l'indifférence, et l'orgueil, nous amènent à la tolérance, le respect de soi même et des autres, la justice, la droiture, la sérénité, et l'expression de soi.
.L'angoisse et le stress, nous apprennent la patience et persévérance, pour arriver à notre harmonie.
.Vivre le manque de reconnaissance, révèle en nous l'humilité.
.Vivre la dureté, amène à la tendresse et nous permet d'acquérir la tolérance en toute chose.
.La jalousie à la loyauté, au respect, au partage, à la fidélité.
.Les doutes amènent à la confiance en nous, aux autres,  à en une foi plus grande.
.La tristesse, nous fait découvrir la joie, l'innocence du coeur.
.L'avarice, nous apprend le don et le partage
.La fierté, la suffisance, nous apprend l'acceptation de l'unité de toute choses, la gratitude.
.La haine nous fait découvrir l'amour............................................

Il faudra de nombreuses vies à nos âmes pour  acquérir tous ces principes émotionnels, expérimenter la souffrance, la douleur, les peurs,................. Afin qu'un jour, nous comprenions qu'il n'est plus utile de se battre, contre nous mêmes, que nous sommes divin dans notre intérieur, et dans notre expression par rapport à l'extérieur.
Il existe une loi divine incontournable sur ce plan physique, toute cause génère un effet, mais l’effet n’est pas la cause.

 Que nous soyons divin dans nos actions ou non, nous sommes tous à même, soit dans la souffrance et la douleur ou dans l’équilibre et le bonheur de créer l'amour:
Par ces apprentissages de la vie, toutes ces émotions nous permettent d'acquérir les  premières  clefs qui amènent vers  l'amour infini, vers notre  lumière divine : "le tout dans le tout relié au tout"

Pour trouver notre essence pure, la foi n’est pas le seul chemin, nous devons acquérir aussi la sagesse, la volonté,  la justice, le discernement, le don, l’harmonie, la vérité, la connaissance, la patience, la compassion, le respect, la joie et l'innocence...

Concernant le domaine émotionnel, une chose importante est à prendre en compte :

Nous avons, par nos actions de chaque vies, cru que nous étions nos émotions, alors qu’elles ne sont qu’un simple reflet de nous même vers  l’expérimentation de notre propre lumière.

De plus nous avons, en conséquences de ces actions, relié l’énergie émotionnelle avec l’énergie d’amour.

Je m’explique un peu mieux :

Lors d’une situation précise, prenons l’exemple de la vie de couple.

Souvent, l’un des deux est plus prêt que l’autre, a donner de l’amour, il le fait, l’autre le rejette, lui renvoi ses stress par sa colère, et le cercle vicieux continue, chaque jour un peu plus.

De part cette expérience peu plaisante, nous en déduisons que donner de l’amour amène de la souffrance, de la tristesse, un mal être….

Ou autre exemple, l’autre est en plus grande demande  d’un point de vue sexuel, et avec le temps, nous en déduisons que pour être aimé et recevoir de l’amour, nous devons céder à toutes ses avances.

Il y a tellement d’exemple, de nos vies de chaque jour, que ce soit avec nos parents, nos conjoints, nos amis, nos patrons..Que la liste serait trop longue.

La seule chose à comprendre, est que durant toutes nos vies, nous avons associé, les énergies des nos émotions, de la sexualité, de notre corps, à l’amour.

Alors que l’énergie d’amour, n’engendre que de l’amour.

Comme le feu, ne peut engendrer que du feu, l’eau de l’eau et ainsi de suite…

 Même si nous nous servions de cette énergie dans nos actions quotidiennes plus ou moins belles et agréables elle n’est pas liée à la tristesse, à la souffrance, à la douleur…..

L’énergie d’amour engendre uniquement de l’amour, que nous n’arrivions pas encore à maîtriser cette énergie et celle de nos émotions est une chose, croire qu’elle est responsable de nos souffrances, et la confondre avec notre émotionnel,notre corps,et nos pensées, est une erreur bien grande.

Nous avons associé  plusieurs énergies pour mettre certaines actions en place, mais chaque énergie est très distinctes l’une de l’autre, et tant que nous n’arrivons pas à les dissociés, pour comprendre leur essence pure, nous continuons de les mélanger et  les associer comme causes dans nos actions, et continuons de croire que l’énergie d’amour  peut engendrer ce qui n’en est pas.

 

Je vous livre un texte en channeling, qui donne une autre manière d’expliquer de manière plus vaste ce qu’il en est réellement :

 


Dieu a dit:

Vous croyez que tout dépend de tout le reste. Vous percevez une chaîne d'événements, mais vous percevez mal. La séquence est le résultat du langage. La cause et l'effet que vous voyez ne sont pas ce qu'ils paraissent. Jour après jour n'est pas vrai. C’est perçu, mais pas vrai. Vous dites 1, 2, 3. Vous dites: « Il s'est passé cela, et alors ceci est arrivé, et maintenant c’est ça qui se passe." Vous voyez que Cupidon tire une flèche, et alors vous tombez amoureux. Vous voyez que quelqu'un tire avec un fusil, et maintenant il y a un trou dans la cible, par exemple. Il y a des exemples chaque jour, chaque minute.

Bien sûr, il apparaît qu'une fleur fleurit avec une certaine séquence. D’abord ceci, puis cela. Bien sûr, il apparaît que le chiot grandit un peu de la queue et un peu du nez.

Vous pouvez vous dire un million de fois: "Oh, si seulement je n'avais pas fait ça. Ah, si seulement j'avais fait cela, comme mon monde serait différent."

Arrêtez un moment cette pensée quotidienne et interrogez-vous sur la possibilité que tout se passe en même temps. Imaginez qu'au lieu de la causalité, il y ait simultanéité. Et si tout se passe en même temps? Que faire s'il n'y a ni passé ni avenir. Que faire si il n'y a même pas maintenant?

Bien-aimés, le temps n'existe pas vraiment. C'est exactement ce que Je vous dis.

Je sais que vous pensez: "Mais, mon Dieu, n’avez-vous pas dit que mes pensées affectent tout, de près et de loin? Mes pensées miment la phrase:« À cause d'un clou, la chaussure a été perdue. Maintenant, je suis sûr(e) que vous allez me dire qu'il n'y a pas près ou loin. Que dois-je penser?

Bien-aimés, oui, vous affectez tout le monde et tout dans le monde. Vous avez un effet. Vos pensées ont un effet, et pourtant, aussi étrange que cela puisse paraître, il n'y a pas de cause à effet. Votre amour stimule quelqu'un que vous n'avez jamais vu, et pourtant cette personne invisible peut s'élever au-dessus de l’effet de vos pensées. Elle peut s'élever au-dessus des siennes. Vous pouvez vous élever au-delà des vôtres.

Le concept, et c’est seulement un concept, de cause à effet est trop simpliste. De ce concept vient l'illusion du blâme. Du concept de faute est venu la conséquence et le châtiment d'un type ou un autre. Contribution et blâme ne sont pas exactement pareils.

Tout contribue.

C’est ainsi: La vie est un orchestre. Tous les instruments jouent. Ils entrent en jeu. L'un débute, et d'autres s'y joignent, et par des instruments variés, la musique est créée. Tous les instruments ont une tonalité, et chaque tonalité contribue à l'ensemble. Tous ces facteurs contribuent à l'ensemble. Et il y a les instrumentistes qui jouent des instruments. Quand et comment ils prennent leur souffle y participe, et pourtant qui peut dire quel instrument, qui joue ce moment, est responsable de cette musique et de sa beauté?

Bien-aimés, la vie est plus grande que la vie!

Vous faites bel et bien partie de l’orchestre de la vie, et vous y jouez un grand rôle. Vous l'infusez. Vous la diffusez Vous êtes un instrument dans chaque aspect. Et pourtant vous êtes innocents. Pourtant, vous êtes responsables de la note que vous jouez, et la note que vous jouez contribue à la musique dans son ensemble. Peu importe la façon dont vous jouez, ou bien la façon dont le monde considère votre jeu, vous jouez de l'instrument dont vous jouez. Peu importe que vous puissiez mal jouer aux yeux du monde, vous jouez uniquement de l’instrument dont vous jouez. Que personne ne dise que vous êtes responsables de toute la composition. Tout le monde est responsable, et tout le monde est sans reproche.

Pendant un moment, acceptez que le concept de séquence n'existe pas. Amenez Votre Esprit à l'idée que chaque chose se catapulte elle-même dans l'éternité et l'infini d'un seul coup.

Traduit par Christine
Page originale : http://www.heavenletters.org/bigger-than-life.html



Commenter cet article

Azur 04/09/2009 22:08

Allo Fabcée, les dualités que tu mets en lumière, les équivalences, c'est important de reconnaître ça en nous. Perso, me semble que j'ai passé des années à les vivre à tour de rôle, dans un pôle puis dans un autre jusqu'à ce que ça s'apaise un jour et trouve un...équilibre peut-être. ou une meilleure maîtrise de moi. En me demandant en sourdine quelques fois si j'étais folle, à aller visiter tous ces extrêmes.
Gros bisous Madame

Fabcee 05/09/2009 10:59


hello Madame,
et oui entièrement d'accord avec toi, pour les avoir vecues, ont les a vecues ces dualités, et qu'il est bon aujourd'hui d'avoir passé ces épreuves la tete haute vers les étoiles.
regarde ce qu'ils nous ont permise d'apprendre de decouvrir de la vie, et si c'était à refaire depuis le debut, quand je vois notre évolution, je n'hesiterais pas un seul moment,  depuis
toutes ces vies d'attentes, de me retrouver moi et la lumière celeste, enfin l'heure approche à grand pas, vers notre retour en famille, et rien que cela vaut tout l'or du monde et de ses vies
d'érance.
gros bisous ma soeur de lumière, nous serons bientôt tous réunis


espoir 04/09/2009 08:59

tout à fait d'accord ! Seulement la plupart des gens cloissonnent tout au lieu de les mettre en paralléles et de les faire avancer. C'est éprouvant à tout les niveaux mais qu'est ce que ça vaux le coup.

bisous lumineux

jerome 02/09/2009 23:24

pour le "tout le monde est innocents" est ce dans le sens où nous ne faisons qu'avec les outils que nous (penssons avoir) avons sur le moment ? et la derniere j'pensse pas avoir compris "Amenez Votre Esprit à l'idée que chaque chose se catapulte elle-même dans l'éternité et l'infini d'un seul coup." si tu pouvais essayé d'me l'dire en d'autre terme ça m'aiderai merci d'avance bisous

Fabcee 03/09/2009 21:03


En fait tu as tout compris de toi meme, avec tes propres mots, en soi nous sommes parfaits, divins, innocent, puisque noussommes à l'image de l'eternel.
Nous croyons etre des boureaux ou des victimes et agissons avec ce que noous avons pour simplement expérimenter ces émotons et avancer dans notre propre évolution.
mais véritablement nous ne sommes coupable de rien, nous ne faisons que jouer comme des enfants dans un bac à sable. et nous faisons ainsi effectivment ce que l'on peut avec les moyens que l'on a
de chaque jours.
mais en soit pour repondre à la questions suivantes, nous faisons un milliard de fois plus que notre petite conscience terrestre le pense, je parle denotre mental inferieur.
a chaque fois que tu avance vers ta propre lumière, regle des émotions, ait de bonnes pensées, tu aide la terre, tes frère, les univers réliés à la terre, tes doubles dans d'autres dimensions.....
et cela est sans fin.
plus certains avancent, plus les choses bougent dans l'infini.
croire que nous sommes seul en cause dans nos actions et pensées, est une pure limitation de notre ego, personnalité individuelle, le monde de cette illusion. mais veritablement nous sommes un,
ici, en haut, en bas, dans le tout relié au tout.
Et nous sommes aimé comme nous ne pourrions l'appréhender avec notre vue que terrestre.
je t'embrasse, a plus, merci de ton com