Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Technique et methode toute simple d'Unification vers soi et le Tout

Publié le par Fabcee

 J’aimerais vous transmettre :

Une petite technique toute simple qui peut nous permettre d’avancer chaque jour un peu plus versnous-mêmes et de nous aider à faire notre chemin.

Je dis souvent aux personnes que je rencontre pour qu’elles s’en servent : 

A cet instant, je suis cet amour infini, je n’ai pas encore toute la conscience d’être cet amour infini, mais  je le suis par la lumière que je porte, alors si je suis cet amour infini, je suis tout et toute chose, je suis l’arbre, le poisson, la planète, mon frère, mon voisin, le tueur en série…. L’UNIVERS TOUT ENTIER.

Je n’ai pas effectivement, à cet instant, la conscience encore d’être, tout cela, pourtant je le suis.

Donc, si je suis cet amour infini, sans aucun doute, alors cette fleur, je suis capable de lui dire je t’aime, cet arbre aussi, ma fille aussi, mon voisin… ainsi chaque jour, je vois de plus en plus l’étendue de cet amour infini que je suis, et je continue de l’étendre, en tout et toutes choses, en toutes personnes que je croise, ainsi je prends de plus en plus conscience de tout l’amour que je suis….

ET  en continuant mon voyage, vers moi-même….. Tient là, je m’aperçois que cette personne, je ne suis pas en mesure de lui dire je t’aime ; ces actions me gène, son attitude, sa manière de parler…..

Donc, je m’aperçois que mon amour infini à des limites, est ce possible ?

Ok j’accepte, à cet instant, je ne suis pas en mesure de la mettre dans mon cœur, je la sépare de moi, je ne veux pas la voir, je ne l’aime pas…..

 Mais si je suis cet amour infini, je suis tout, alors…. cette personne est aussi moi !!

Ok j’accepte, mais je sais que je suis cet amour infini, au fond de moi…. je le sais… et demain, après demain,  la semaine prochaine….je serrais capable d’aimer cette personne, de lui dire je t’aime, et de l’inclure dans mon cœur. Alors, j’essaye de voir, d’identifier précisément ce qui ne me plait pas en elle. Je dirais…..Ben chez cette personne, ce que je n’aime pas c’est sa violence, son agressivité…Mais j’aime chez cette personne, son coté indépendant, sa manière de gérer les difficultés…Ben alors...je ne peux pas dire que je n’aime pas cette personne, mais certains coté d’elle, certaines parties d’elle.

Ok, j’accepte.

Mais au fait, pourquoi cette violence, cette agressivité… je ne l’aime pas. Que me rappel t’elle en moi, qu’est ce qui en moi résonne par rapport à cela et que je sépare de moi-même, que je me refuse de voir en moi, au fond de moi.

Ok, j’accepte.

Car je sais que je suis cet amour infini, et demain, après demain….j’arriverais à aimer cette partie de cette personne, et celle en moi, car si je suis ce tout, eux aussi en font partie !!

 Les jours passent et chaque jour, je récupère une autre partie de moi même que j’avais jusqu’alors mise de coté. Ainsi, ma conscience d’être cet amour infini, grandit de jour en jour….

Jusqu’au jour, où nous avons tellement agrandit la conscience de notre coeur, en prenant chaque chose, ou personnes qui nous entoure, dans cet amour infini, qu’après nous y mettons, la terre, l’univers, les multi-univers, l’ensemble de la création et devenons en toute conscience tout cet amour infini…

Nous augmentons, progressivement, pas à pas, notre propre amour de nous-mêmes, en incluant chaque jour pas à pas, tout ce qui nous entoure...

Et lorsque, la vie, me montre encore mes limites, les limites de mon amour infini, j’accepte, je le vois, le regarde, je l’identifie à l’extérieur de moi, à l’intérieur de moi…. et même si à cet instant, je ne sais pas encore dire je t’aime, je sais ce que je suis, et demain, après demain, la semaine prochaine……..je pourrais lui dire, me le dire, le dire à toute chose, à toute personne et je prendrais conscience de plus en plus……. d’être ce tout.

 

Il en est souvent de même pour la vision de notre propre corps.

Où nous le prenons dans sa globalité, je n’aime pas mon corps…..

Alors, si je me pose un peu, je sais que je peux dire :

J’aime mes doigts, mes orteils, j’aime aussi mes épaules, mes mains, mes pieds, mais mollet, mon dos, mes bras,  j’aime mes cheveux, ma bouche, mes lèvres, mes yeux……..

Ah, mes fesses, j’ai encore du mal, mon ventre, il a pris un petit bourrelet avec les fêtes…. j’ai lui aussi, du mal à l’aimer.

Ok, j’accepte, mais au fait…. En regardant point par point, je trouve que j’aime quand même beaucoup de parcelles de mon corps !!!! Alors je peux dire j’aime mon corps, je peux dire : je m’aime…

Et si je suis cet amour infini, ce corps est aussi une partie de cet amour infini….

BEN oui !!!!! Ok, j’accepte, je n’arrive pas encore à aimer totalement cette partie où ces parties de moi-même, mais je sais, qui je suis, ce que je suis au fond de moi… et demain j’arriverais à les aimer, telle qu’elles sont comme elles sont, car je sais qu’elles font partie aussi de cet amour infini…….de Moi, de Toi, de Vous, de Nous tous…..et de la Création toute entière.

Ainsi, plus je me remplie, plus je prends conscience, de tout ce que j’aime, partie par partie, animal par animal, fleur par fleur, chose par chose, personne par personne, partie de moi par partie de moi ….Plus j’augmente l’amour de moi-même vis-à-vis de moi-même et de cet ensemble, plus je prends conscience d’être, de devenir chaque jour un peu plus tout cet amour infini…..

Et plus il m’est facile, d’intégrer pas à pas, ce que je sépare encore de moi, car elle devient une simple petite goute d’eau dans un océan d’amour.

Merci de vous aimez, et d’apprendre à vous aimer, ainsi, vous m’aimez chaque jour un peu plus,  ainsi, vous aimez la création toute entière, pas à pas…… en toute vie……

Moi, Eloïcham, en mon être céleste Elohim,  je vous aime et vous remercie.

 

 

11047_1239809889847_1667305035_614553_7326059_n-copie-1.jpg

Commenter cet article

kiara 20/01/2011 20:48


bonjour, c'est vraiment un texte magnifique!!! Et c'est drôle car c'est justement ma prise de conscience de la semaine. Il faut que j'accepte les autres avec leurs différences et leurs défauts,car
au fond, ce que je recherche,c'est aussi que les autres m'acceptent avec mes différences et mes défauts!Il faut voir au delà, aimer tout simplement!encore merci pour ce merveilleux partage. bisous


Alexandra 15/01/2011 14:13


Magnifique texte d'amour et d'acceptation. Je pense que je reviendrais souvent pour le lire.

Alexandra